Huits profils d'intelligence : comment les dinstinguer

La plupart des tests d’intelligences se basent sur le Quotient Intellectuel (QI) or chaque cerveau est constitué différemment. Certains sont plus à l’aise en expression orale, d’autres en mathématiques, en activités physiques, en géométrie, etc. Plusieurs domaines peuvent être appréciés simultanément, mais chacun possède ses domaines de prédilection. En acceptant ce principe, il est alors aisé d’identifier les forces et faiblesses de chaque élève.

En 1996, Horward Gardner, psychologue américain, met à jour sa théorie des intelligences multiples de 1980 et défini huit intelligences qui fonctionnement en parallèle et simultanément : corporelle-kinesthésique, inter-personnelle, intra-personnelle, logico-mathématique, musicale, naturaliste, verbale-linguistique et visuelle-spatiale. Ces dernières se développement selon la culture, l’histoire personnelle et l’expression du bagage génétique.

Avec ce modèle l’on se pose désormais la question de quel type d’intelligence possède l’élève et non plus quel est son niveau d’intelligence. La performance de chaque intelligence et leurs dominances varient fortement d’un élève à l’autre. Il est donc utile de connaitre le profil de chaque élevé, pour en adapter l’enseignement (vous pouvez le faire à l’aide des questionnaires de cette section). Les écoles appliquant ce modèle ont observé une amélioration significative du comportement et des résultats de leurs élèves en difficulté.

L'intelligence verbale-linguistique

Penser avec des mots, les utiliser pour exprimer et apprécier les significations complexes et étudier et d'autres langues. Lire, raconter des histoires, parler, débattre, faire de la poésie, des jeux de mots et des mots croisés, écrire des essais et exprimer sa pensée en mots...

L’intelligence interpersonnelle

Reconnaitre et opérer des distinctions entre les personnes, identifier leurs sentiments, humeurs, comportements et intentions, y réagir de façon adéquate. Coopérer et interagir socialement, maintenir des relations, organiser et gérer d'autres personnes, négocier, concilier, mener un groupe, avoir de l’empathie et de la sensibilité vis-à-vis des autres.

L'intelligence logico-mathématique

Raisonner logiquement, faire des inférences, tester des idées et solutions scientifiques de façon systématique, calculer et résoudre des opérations mathématiques complexes, mettre en ordre des objets et des nombres, classer, utiliser des opérations mathématiques, identifier des régularités, expérimenter et développer des arguments logiques.

L’intelligence visuelle-spatiale

Raisonner en deux et trois dimensions, se déplacer soi-même et les objets dans l'espace, produire et décoder des graphiques, visualiser avant de construire, créer des représentations  visuelles du monde et recréer de mémoire les détails d'images visuelles. Produire des travaux d’art, faire du dessin technique, utiliser des cartes, bâtir des diagrammes, résoudre des   puzzles visuels, naviguer, piloter, dessiner des plans, faire des représentations graphiques, parcourir des labyrinthes, faire du design...

L'intelligence musicale

Créer des sons, y réfléchir et comprendre leur signification. Sensibilité à la tonalité, au timbre, à la synchronisation et au rythme des sons. Capacité de composer, exécuter et apprécier des motifs musicaux, différencier les sons, chanter et fredonner, jouer d'un instrument, créer des effets sonores...

L'intelligence corporelle-kinesthésique

Résoudre des problèmes ou créer en utilisant toutes les parties de son corps. Exécuter des séquences de mouvements, communiquer des idées et des émotions par la corps. Sports, exercice et/ou de la gymnastique, danse, mime, construction et réparation d’objets, dispositifs ou appareils.

L’intelligence intrapersonnelle

Aptitude à établir un modèle mental cohérent de soi-même et à l’utiliser pour planifier et diriger effectivement sa vie. Capacités de réflexion sur soi-même, de définition d'objectifs  personnels, de connaissance de ses processus d'apprentissage (métacognition), analyse de ses propres forces, limites, comportements, peurs, et une connaissance de base des émotions.

L’intelligence naturaliste

Comprendre, raisonner et résoudre des problèmes dons l'environnement naturel. Capacité à différencier et catégoriser la flore, la faune, les roches, le relief et les fossiles.  Compréhension de l’élevage, du travail avec les animaux, randonnées pédestres, étude des rivières, montagnes et